Golf Passion, le site web indispensable des golfeurs

US Open de Golf - Grands Chelems de Golf - Golf Passion


    Liens du site


GOLFS EN FRANCE

    Parcours de Golfs
    Inscrire un Golf
    Ligues de Golf
    Boutique de Golf
    Outil Statistique
    Joueurs de Golf
    Golf indoor

DECOUVRIR LE GOLF

    Introduction
    Histoire du Golf
    Rêgles du jeu
    Les Bois
    Les Fers
    Le Matériel
    Lexique golfique
    Tournois Majeurs

APPRENDRE

    Fondamentaux
    Swing
    Putting
    Approches
    Sorties de Bunker
    Effets
    Mental
    Formules de jeu

DIVERS GOLF

    Vidéos de Golf
    Films sur le golf
    Fonds Ecran golf
    Partenaires Golf
    Contact
    Contact Pros
    Contact Annonceurs




Le flux RSS de Golf Passion
 
Les Tournois majeurs au Golf


Au golf, il existe 4 tournois majeurs, appelés "Tournois du grand chelem". Retrouvez la description complète et le palmarès de chacun de ces "majeurs".

                   - British Open
                   - U.S.Open
                   - Masters
                   - U.S.P.G.A.
Tournois Majeurs : Les 4 tournois du grand chelem au golf

L'US Open

L'open américain est considéré, outre-atlantique du moins, comme la première épreuve au monde. Cette compétition rassemble en tout cas le plus grand nombre de participants. Ils viennent de partout, des Etats-Unis bien sûr, mais aussi du Japon et d'Australie. Avec l'espoir de connaître la même fortune que Ken Venturi en 1964 et Orville Moody en 1969, qui survécurent aux qualifications...avant de l'emporter.

Victoire Surprise

Seulement 10 professionnels et un amateur prirent part au premier U.S.Open, en 1895. Il se disputa sur un golf de neuf trous, à Newport, en même temps que l'U.S Amateur. Le parcours consistait alors en 4 tours de 9 trous sur une seule journée. Le jeune Horace Rawlins, assistant du club, fut un surprenant vainqueur, avec un total de 173.
La dotation globale s'élevait alors à 335 dollars, dont 150 pour le premier.
L'US Open passa à 72 trous sur 3 jours, en 1898, et à 18 trous par jour, en 1965. Le premier Américain à s'imposer fut le jeune John McDermott. Il gagna en 1911 et en 1912...mettant un terme à 16 années de domination britannique.

US Open de Golf
L'US Open de Golf


Le Sphinx

En 1948, Ben Hogan pointa le bout de ses clubs. Il gagna haut la main son premier US Open. Blessé dans un accident de voiture, il ne put défendre son titre en 1949. Mais dès 1950, grâce à une volonté énorme, le "Sphinx" était de nouveau en course pour la victoire, et il triompha en play-off.
1 an après, Ben Hogan conserva son titre, réalisant un ultime parcours qui, de son propre aveu, fut le meilleur de sa carrière.
1953 fut l'année de la consécration suprême pour ce champion, qui descendit en dessous du par à Oakmont. Tout comme Willie Anderson au début du siècle et Bobby Jones, Ben Hogan réalisa la passe de 4, ratant d'extrême justesse en 1955 un 5e triomphe qui lui paraissait acquis. Seul après lui, Jack Nicklaus fera aussi bien dans la victoire.

Ben Hogan
Ben Hogan, une légende du golf


Les Sixties

Arrivent les années 60 : le plus grand trio de l'histoire (Palmer, Nicklaus, Player) est en marche. Arnold Palmer remporte son premier Open Américain à Cherry Hills, en 1960...Il avait pourtant 7 points de retard après 3 tours ! Une "charge" de 65 lui permit de s'imposer avec 2 points d'avance sur un amateur nommé Nicklaus. Un Jack Nicklaus qui étonnait dès sa première saison professionnelle. En 1962, à 22 ans, il devenait le plus jeune vainqueur d'un US Open.
6 ans après son parcours historique, Arnold Palmer fut en passe d'être de nouveau vainqueur. Il comptait 7 points d'avance avant d'aborder les 9 derniers trous...Il se fit remonter et perdit le play-off contre Billy Casper.

Si Lee Trevino fut le premier golfeur à passer 4 fois sous la barrière des 70 en 1968, Johnny Miller bouclera en 1973 son derniers parcours en 63, un record, sur le redoutable parcours d'Oakmont. Les deux Américains l'emporteront, bien entendu. En 1980, 18 ans après son premier titre, Jack Nicklaus renouvellera son exploit. Une date historique. Mieux, en totalisant 272, il battra même tous les records.

 

Google